Description du projet

Atelier décoration à Marseille.

Fresque art visuel dans une école primaire.

C’est Massilia Graffiti avec qui je collabore régulièrement qui m’a proposé ce projet et l’a piloté. Il s’agissait dans un premier temps, le contenu plus précis est à retrouver dans cet article, d’un atelier street art créatif avec des élèves de l’école primaire. 50 écoliers tout de même! Et d’un thème, celui de l’amour avec la journée de lancement de MP 2018. Un premier temps de présentation et d’explorations en classe, et dans un second temps pour réaliser le début de la fresque comme vous pouvez le voir sur cette photo (“Avant”). Dans un second temps (“Après”), il s’agissait d’homogénéiser ‘ensemble tout en gardant trace du travail plastique des enfants.

Décoration graffiti à l'école primaire Boisson à Marseille graffeur Enkage

Arts plastiques dans la cour d’école.

Un paysage imaginaire pour les enfants. 

C’est avec le graffeur Acet que ma signature d’artiste Enkage a accompagné l’atelier mené avec les enfants de l’école. Pour la fresque finale, qui restera j’espère de longues années sous le préau de l’école Boisson, je suis allé mettre la touche finale à une exploration plastique en peinture murale déja bien amenée, entre travail de pochoir et expression libre à main levée des écoliers. Il faillait trouver un univers formel qui puisse bien épouser les formes de la création préexistante,les bonnes couleurs, et quelques heures pour mettre en lumière le travail de tous!

Atelier créatif et fresque graffiti à Marseille par les graffeurs Enkage et Acet

Mêler atelier créatif et fresque graffiti.

Une solution adaptée pour une fresque pérenne. 

Selon la durée de l’atelier, particulièrement lors de format court, entre une et trois séances, l’intervention finale de l’artiste pour apporter quelques touches ci et là afin de structurer l’ensemble, lui donner plus de poids, peut se révéler pertinent. Mon avis sur la question a évolué, notamment sur les conseils du graffeur Acet. Je préconisais avant le fait de laisser le travail des apprentis artistes tel quel, mais après quelques expériences comme celle de l’atelier graffiti au centre EPIDE, je pense que tout est affaire de juste dosage. J’essaye donc, par mon intervention à postériori, de mettre en valeur le plus possible ce travail d’exploration mené au sein des ateliers créatifs et arts plastiques.