Description du projet

La reinsertion par la création

Atelier graffiti créatif de grande envergure mené avec l’association Urban prod à la maison d’arrêt de Grasse pendant une semaine. Cinq demies journées d’intervention dans le centre pénitentiaire entre dessin, temps d’échange, motivation. Dans ce cadre il faut réussir à proposer des dispositifs d’enseignement et d’exploration bien structurés et avant tout stimulants et inventifs.

L’atelier était destiné au quartier mineur de la maison d’arrêt. J’ai choisi de profiter de ces instants d’échanges privilégiés pour créer un espace de libération de la parole et de libération du geste; sans jugements. Cela passait avant la qualité de la réalisation finale, qui était la peinture de 5 panneaux en contreplaqué destinés à être fixé dans les couloirs des lieux de détention. Et cette réalisation a été tout naturellement de grande qualité, une fois que les contours de la production et que les cadres ont été bien définis. Prenez une minute pour visiter le site de l’association Urban Prod qui intervient notamment auprès de publics précaires ou en reinsertion.

Pour des raisons de confidentialité, je ne peux diffuser les images de cet atelier, mais je serais enchanté de donner plus de détails sur ce type d’intervention via le formulaire de contact du site internet