Description du projet

Entre peinture traditionnelle et peinture moderne

Tableau tag et classicisme. 

Cette toile de 30×30 centimètres inondée de tags est une peinture contemporaine qui en a beaucoup à dire. Tout d’abord, ce qui m’a intéressé dans ce tableau tag, c’est la juxtaposition et la confrontation de deux univers. L’un plus classique, traditionnel, la peinture en noir et blanc de cette belle femme. L’autre explorant le coté peinture art moderne de l’art urbain, plus dynamique, de part le fond de cette toile noyé dans une sorte de nuage de tags.

Pour la partie technique, le fond a été réalisé presque intégralement à la bombe graffiti, ce qui est un défi de réalisation pour une toile de cette taille. Comme si je voulais faire entrer la ville dans un tout petit format. Cette petite taille du support, c’est un choix volontaire qui désigne l’intime, et qui questionne: Comment faire émerger au milieu de cette saturation de messages inaudibles, d’inscriptions sauvages, une figure? Un corps peint au pinceau à la peinture acrylique, soigneusement, précisément. Qui émerge ou qui se noie, qui semble presque un découpage découpé puis collé au milieu de ce milieu hostile.

Qu’est ce qu’une peinture art moderne?

Les deux s’interrogent, la forme et le fond, de leur présence, de leurs insistances, de leurs différences. Comment penser au milieu de ce chaos, comment réfléchir son être intérieur dans cette jungle; où est le moment de repos, celui qui fait la lumière dans le noir?

C’est de cette confrontation et de ce questionnement sur notre modernité dont j’ai voulu traiter. Une peinture art moderne façon tableau tag qui se fond formellement dans les stéréotypes des oeuvres graffiti et street art que l’on peut trouver en galerie d’art actuellement (fond de la toile en tags disparates et colorés, finalement vide de sens hors de la rue peut être?) mais dont je me suis approprié la vision. Je voulais quelque chose de moins vide, c’est paradoxal dans la forme qui se trouve saturée… mais dans le fond, l’est-ce vraiment?